Le rôle décisif des experts-comptables

1/ Quel est le principal intérêt pour votre client ?

Il s’agit d’une transmission en douceur.

  • Parce que le cédant peut accompagner les salariés repreneurs. Il sait de quel type de soutien chacun d’eux a besoin : conseil en management, commercial, technique, gestion…
  • La transmission s’effectue par transformation directe en Scop, l’entreprise conserve son statut de société commerciale (SA, SARL ou SAS), son identité et son histoire. Il n’y a pas de création de nouvelle personne morale.
  • L’entreprise conserve ses partenaires habituels : banques, conseils, fournisseurs.
  • Le nouveau statut transitoire de Scop d’amorçage facilite la transmission progressive de PME saines aux salariés car il permet aux associés salariés, qui restent majoritaires en droit de vote tout au long du processus, de détenir à terme (délai de 7 ans) la majorité de leur outil de travail.

2/ Quelle est la première condition de la réussite d’une telle opération ?

L’anticipation. La loi relative à l’économie sociale et solidaire, adoptée en juillet 2014, prévoit à cet effet un droit d’information préalable des salariés sur les possibilités de reprise des entreprises de moins de 250 salariés.

Une transmission d’entreprise, quel que soit le repreneur, prend du temps et doit donc être au maximum anticipée. L’échange entre le cédant et les salariés le plus en amont possible est un gage de succès.

3/ Est-ce que mon client obtiendra un prix intéressant ?

  • Le montant de la transaction prend en compte les mêmes données objectives que dans les autres types de cession.
  • À ce prix équitable s’ajoute la fiabilité de ce type d’opération : les repreneurs connaissent tout de l’entreprise (la clientèle, l’outil de production, la qualité des employés…).

4/ Comment le réseau des Scop vous accompagne ainsi que votre client ?

Chacune de nos 13 unions régionales peut à vos côtés :

  • procéder à l’évaluation et au diagnostic de l’entreprise pour s’assurer de sa viabilité
  • déterminer le potentiel humain, le savoir-faire et envisager les éventuels recrutements nécessaires
  • vous accompagner dans l’élaboration du plan de financement le plus adapté (fonds propres à réunir, emprunts à lever…)
  • organiser le transfert des savoirs et le désengagement du dirigeant limité dans le temps
  • accompagner et former les salariés repreneurs à la culture entrepreneuriale et managériale

Et plus encore à découvrir dans notre plaquette à télécharger ici.